Construction et rénovation de maisons - écologique - bioclimatique - durable - BBC - en AUVERGNE
APPEL : 04 73 73 45 68
Construisez avec le soleil
Maison monomur Maison bois Isolation écologique Chauffage - Eau chaude Ventilation et vmc Fermetures et brise soleil Energie Grise
Environnement Maison bioclimatique Economies d'exploitation Santé Confort intérieur
Les tarifs Parrainage
Notre activité Notre équipe Le BLOG Témoignages Galerie photos Presse
Actualités Rénovation énergétique Maison passive Maison autonome Réglementations Aides et subventions Bibliographie Glossaire bioclimatique Partenaires Plan du site
Accueil >>> En savoir plus >>> isolation maison passive

31/01/2014


En quoi consiste l'isolation d'une maison passive ?

 

La construction d'une maison passive est par définition parfaitement isolée. Les déperditions thermiques dues à l'enveloppe représentent jusqu'à 70% des pertes ! Il est donc indispensable d'être bien isolé si l'on veut se passer de chauffage les 4 à 7 mois de l'année où il fait moins de vingt degrés en France. Concernant le rafraichissement artificiel, il n'est pas indispensable aujourd’hui, sauf erreur de conception. Par contre, avec le réchauffement climatique, il est fortement probable que les canicules se multiplient. Il faudra donc anticiper les surchauffes à venir.


Quel type d'isolation choisir pour une maison passive ?

Il existe trois systèmes pour isoler une maison :

1/ Isolation par l'intérieur

2/ Isolation par l'extérieur

3/ Isolation répartie dans la masse

Le label Passiv Haus ne privilégie aucun des ces trois systèmes mais, l'isolation par l'extérieur et plus précisément l'ossature bois est le plus répandu. C'est le logiciel PHPP qui permet de calculer les performances des systèmes constructifs. Ce logiciel nous amène le plus souvent à mettre en œuvre des maisons en ossatures bois qui sont très efficaces en terme d'isolation et d'étancheïté.

 

Quel isolant privilégier pour une maison passive ?

Comme pour la maison écologique ou bioclimatique, le choix d'isolants naturels nous parait une évidence. Si l'on part du principe que la maison passive est en ossature bois (dans 90% des cas), la laine de bois est à privilégier. L'ossature bois n'ayant pas d'inertie on évitera à tout prix les laines minérales type laine de verre et laine roche ou polyuréthane, pvc, styrodur,...tous ces matériaux réagissent très mal en été. Ils ont très peu de déphasage et aucune inertie. Si votre maison passive est en plus très vitrée au Sud, elle sera inconfortable en été, même avec des protections solaires. La laine de bois (ou chanvre) semi-rigide en panneaux est à privilégier dans les murs et en vrac dans les combles perdus ou en plafond rampant.

 

Quelles sont les épaisseurs d'isolants à appliquer pour une maison passive ?

Tout d'abord, il faut rappeler qu'il n'y a pas que le "R" (Résistance thermique) qui compte mais, bien d'autres facteurs pour assurer le confort. L'effusivité, la perméance, l'inertie, le déphasage sont des éléments tout aussi importants. D'autre part, l'isolation n'est pas proportionnelle à l'épaisseur de l'isolant. Ce sont les premiers centimètres qui comptent beaucoup plus que les derniers ! En général, au delà de 40 cm d'isolant, les couches supplémentaires sont inutiles. Une isolation par l'extérieur sera toujours plus efficace. Une isolation par l'intérieur crée souvent de la condensation entre l'isolant et le mur, ce qui affaiblit considérablement la résistance thermique, la qualité de l'air et la durabilité des murs.

En passif, le plus souvent on installera en résistance thermique (R):

- R=10 en plafond soit, par exemple, 40cm d'isolant de fibre de bois en vrac avec un λ=0.04. Nous aurons ici un déphasage de 15h00 pour une densité de 50 kg/m³

- R=8 en mur soit, par exemple, 32cm d'isolant de laine de bois en panneau semi-rigide avec un λ=0.04. Nous aurons ici un déphasage de 19h00 pour une densité de 130 kg/m³

 

Éliminer les ponts thermiques

Pour bien comprendre un pont thermique, on donne souvent l'exemple de la tige métallique et de la flamme de bougie. Si vous tenez la tige sur la flamme, vous comprendrez rapidement comment fonctionne la conduction thermique et lâcherez la tige. Le pont thermique dans l'habitat fonctionne à l'identique, hiver comme été. La chaleur ou le froid vont progresser rapidement par conduction à travers des matériaux conducteurs, comme par exemple une dalle béton.

On évitera par exemple les balcons portés par la structure de la maison. Il faudra les désolidariser du bâtiment pour ne pas rompre la continuité de l'isolant. En ossature bois, les ponts thermiques sont assez faciles à éliminer.

 

Soigner la pose de l'isolant

Il est inutile de multiplier les épaisseurs d'isolants si la pose n'est pas rigoureuse. Une attention particulière sera apportée à la jonction entre les différents matériaux. Il est préférable de croiser les couches d'isolants. Plutôt que de poser 40 cm de laine de bois en rouleau, on privilégiera une pose croisée en deux passes de 20 cm. Dans les combles perdus ou plafond rampant, il faudra privilégier un isolant en vrac, d'une densité suffisante pour limiter le tassement. On installera des isolants semi-rigides dans les parois verticales.

La pose d'un isolant par l'extérieur, quand elle est parfaitement exécutée, sera toujours plus efficace qu'une isolation par l'intérieur. De plus, l'isolation extérieure est plus simple à mettre en œuvre, surtout dans la construction neuve. Enfin, l'isolation extérieure supprime les ponts thermiques et la condensation dans la paroi.


Le tarif pour une isolation passive

L'isolation d'une maison passive étant beaucoup plus importante qu'un maison BBC, elle sera plus coûteuse. En Auvergne, le retour sur investissement d'une maison passive par rapport à une maison RT2012 sera très long (au coût actuel de l'énergie), peu importe l'isolant et le système constructif choisi. On peut estimer le surcout de 30 à 60%, pour le poste isolation. L'isolation passive en France est un pari sur l'avenir et c'est souvent le désir de devenir autonome en énergie.


Pourquoi il est préférable qu'une maison passive soit bioclimatique ? >>>

Comment réaliser l’étanchéité d'une maison passive ? >>>

Quelles sont les solutions en terme de ventilation pour une maison passive ? >>>

Quels sont les équipements améliorant les qualités d'une maison passive ? >>>

Combien peut coûter une maison passive ?>>>

 



/// COMMUNIQUER AVEC NOUS

Nos coordonnées
Contact

 

 

 

 

 

/// ACTUALITÉS ET NOUVEAUTÉS

Presse & média
Le BLOG Bâti Concept écologique


 

 

/// INFOS DIVERS

Mentions légales
Plan du site
Partenaires 

Membre du Synamome

Ce site vous est proposé par la société © Bâti Concept écologique - Vic-le-Comte - 63 - AUVERGNE
© 2015 marques et modèles déposés - Reproduction interdite sans l'accord de Bâti Concept écologique .

Tél : 04 73 73 45 68 - Nos bureaux sont ouverts du lundi au vendredi, de 09h00 à 18h00 -


Construction de maison bois, écologique et bioclimatique en Auvergne, Puy-de-Dôme, Clermont-Ferrand