Construction et rénovation de maisons - écologique - bioclimatique - durable - BBC - en AUVERGNE
APPEL : 04 73 73 45 68
Construisez avec le soleil
Maison monomur Maison bois Isolation écologique Chauffage - Eau chaude Ventilation et vmc Fermetures et brise soleil Energie Grise
Environnement Maison bioclimatique Economies d'exploitation Santé Confort intérieur
Les tarifs Parrainage
Notre activité Notre équipe Le BLOG Témoignages Galerie photos Presse
Actualités Rénovation énergétique Maison passive Maison autonome Réglementations Aides et subventions Bibliographie Glossaire bioclimatique Partenaires Plan du site
Accueil >>> Actualites


Quel isolant choisir et pour quel durabilité ?

 

On pourra choisir son isolation en fonction de plusieurs paramètres, par ordre d'importance pour la plupart d'entre nous :

- Le prix

- La résistance thermique théorique. C'est le "R", indiquée pour chaque isolant.

Il est souvent largement surévalué et surtout très réducteur... Il ne permet pas de juger de la performance globale de l'isolant.

- La distribution du produit. Les grand magasins distributeur sont souvent privilégiés

- Les qualités écologiques

 

 Le critère qui n'est jamais pris en considération, c'est, vous l'avez deviné, la durée de vie de l'isolant thermique. Souvent, on ne se pose pas la

question de la durabilité de l'isolation. Comme pour beaucoup de produit de consommation, on imagine que le fabricant à prévu que notre laine

durera aussi longtemps que les murs qu'elle isole. C'est bien sur très naif. Comme pour tout les matériaux de construction, les isolants ont une

durée de vie limité et parfois très courte !

Le problème est qu'un isolant ne se remplacera pas aussi facilement qu'une tuile ou un enduit extérieur. Il faudra démonter les murs en plâtre,

ce que personne ne fait.

 

Isolation recyclée ouate cellulose

Isolation ouate de cellulose projetée

Quelle durée pour les isolants

Énormément de critères impacts la durée de vie des isolants et c'est pour cette raison qu'il me parait

impossible d'indiquer des durée de vie en années par isolants. Cela serait beaucou trop théorique et

approximatif. Il faut simplement savoir que les isolants se dégradent dans le temps et que certains

beaucoup plus que d'autres, comme nous allons le voir.

La dégradation des isolants est liées à :

- les matériaux utilisés pour sa fabrication

- la fabrication et son transport

- la mise en œuvre

- la compatibilité de l'isolant avec son environnement proche (mur béton, plâtre, bois,...).

 

Les isolants les plus utilisés sont les plus fragiles, il s'agit des laines. Elles peuvent être en vrac ou

en rouleau, le problème est à peu près identique, elles se tasseront avec le temps. Il est possible de

limiter ce défaut avec une pose particulièrement soignée et respectant certaine règle. Tout d'abord,

on installera un pare-vapeur ou un frein-vapeur. C'est obligatoire ! sinon, la laine se dégradera

rapidement.

 

Citons deux cas de figures.

1/ Pose d'une laine synthétique sur parpaing

Le mur en parpaing béton ne respirant pas, il est inutile de poser un frein-vapeur, qui laisse passer l'humidité. C'est même déconseillé.

On posera donc un pare-vapeur, seul film autorisé par le DTU. La pose devra être parfaite et continue. Le moindre trou ou scotch permettre

à l'eau de condenser dans votre isolant et il se dégradera très très vite. Pour rappel, un isolant humide n'isole pas. C'est l'air contenu

dans l'isolant qui isole. L'eau est au contraire conductrice.

2/ Pose d'une laine naturelle sur mur en pierre

La aussi, la pose d'un film d'étanchéité est obligatoire mais, le mur en pierre ancien doit respirer pour garder ses propriétés. On choisira donc
un frein-vapeur et on sera attentif aux autres matériaux utilisés. En effet, si vous installez une laine de bois avec frein-vapeur et que vous
complétez par un plâtre étanche avec peinture traditionnelle, c'est raté. L'humidité passera de l'extérieur à l'intérieur et se trouvera coincer
entre l'isolant et le plâtre. Le pire est de réaliser un enduit béton sur la pierre extérieur.
Si le passage de 'l'humidité est respecté, l'isolant devrait être durable en complétant avec une bonne ventilation .

Existe t-il des isolants plus durables que d'autres ?

Oui, évidemment, tous les isolants ne sont pas égaux pour leur durée de vie. Je classerai en tête les isolants minéraux. Ce sont sans aucun

doute les plus durables. Il s'agit des isolants tel que la brique alvéolaire, le béton cellulaire, le chaux-chanvre,... Ces matériaux sont largement

plus durable et efficace dans le temps que les autres. De plus, ils fonctionnement hiver comme été.

La seule précaution est que l'enduit extérieur avec lequel ils sont revetus soient respirant et en bon état.

Détail béton cellulaire

 


Quand est t-il de l'isolation par l'extérieure ?

L'ITE est comme toujours la solution idéal thermiquement mais aussi,

en terme de durabilité. En effet, nous n'auront pas de problème d'humidité

et de point de rosé avec l'isolation par l'extérieur. Il existe plusieurs type

d'ITE et la plus durable est pour moi le multipor, vient ensuite la laine de

bois et en dernier les isolants synthétiques (qui ne sont adaptés que aux

murs béton).

 

Voir isolation par l'extérieur >>>

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Le  mur trombe >>>

Voir toutes nos actualités >>>


/// COMMUNIQUER AVEC NOUS

Nos coordonnées
Contact

 

 

 

 

 

/// ACTUALITÉS ET NOUVEAUTÉS

Presse & média
Le BLOG Bâti Concept écologique


 

 

/// INFOS DIVERS

Mentions légales
Plan du site
Partenaires 

Membre du Synamome

Ce site vous est proposé par la société © Bâti Concept écologique - Vic-le-Comte - 63 - AUVERGNE
© 2015 marques et modèles déposés - Reproduction interdite sans l'accord de Bâti Concept écologique .

Tél : 04 73 73 45 68 - Nos bureaux sont ouverts du lundi au vendredi, de 09h00 à 18h00 -


Construction de maison bois, écologique et bioclimatique en Auvergne, Puy-de-Dôme, Clermont-Ferrand