Construction et rénovation de maisons - écologique - bioclimatique - durable - BBC - en AUVERGNE
APPEL : 04 73 73 45 68
Construisez avec le soleil
Maison monomur Maison bois Isolation écologique Chauffage - Eau chaude Ventilation et vmc Fermetures et brise soleil Energie Grise
Environnement Maison bioclimatique Economies d'exploitation Santé Confort intérieur
Notre activité Notre équipe Le BLOG Témoignages Galerie photos Presse
Actualités Rénovation énergétique Maison passive Maison autonome Réglementations Aides et subventions Bibliographie Glossaire bioclimatique Partenaires Plan du site
Accueil >>> Actualites


COMMENT AMÉLIORER LE CONFORT EN ÉTÉ ?

 

Le confort d’été est un critère fondamental au bien être dans une maison. Il faut savoir
qu’une excellente isolation contre le froid de l’hiver n’est pas forcément synonyme d’un

maintient au frais l’été.

La tendance est aujourd’hui à l’utilisation des climatiseurs dans les maisons neuves.

L'utilisation de ces machines peut couter entre 150  à 300 euros /an, selon la puissance

et la durée utilisée. Ce qui représente le cout de chauffage dans une maison B.C.E. !

Il existe  quelques principes simples, qui permettent d'éviter

cette surconsommation énergétique.

 

exemple avancée de toiture 1

Orientation et approche bioclimatique

 

Contrairement à ce que l’on peut penser, une façade orientée plein Sud, avec de nombreuses baies
vitrée n'est pas synonyme d'inconfort en été.
L’ensoleillement le plus fort et le plus défavorable se situe à l’Ouest, en soirée, l’été.                              
Les rayons du soleil étant bas, ils chauffent la maison en profondeur et ces calories ne peuvent

s'échapper. C'est ce phénomène qui cause l’installation de climatiseur dans
les maisons neuves, RT2012. On évitera donc des ouvertures importantes à l'Ouest.

En été, le soleil est très haut. De simples brises, pergolas ou des avancées

de toitures permettent de conserver des surfaces vitrées importantes au Sud et à l’ombre.

 

L’orientation est un des premiers critères de la maison bioclimatique. Comment cette conception

permet-elle de se protéger des surchauffes l’été ?

 

Approches constructives

 

Les habitudes constructives et l’approche conventionnelle amènent à utiliser des isolants performants l’hiver

mais, d'une médiocre efficacité l’été.


En effet, l’isolation est souvent prise en compte comme une addition de couche au système structural.

L’approche bioclimatique, diffère sur ce point clef. Elle privilégie l'inertie et l'isolation répartie dans la masse du mur.
Une maison monomur ou isolée par l'extérieur n'est pas l’addition de parois répondant à des mono-critères.

Une maison traditionnelle est bâti autour d'une structure porteuse et d'une isolation rajoutée par l'intérieur

pour répondre aux exigence de la réglementation thermique. Cette technique ne répond malheureusement pas au

minimum requis pour le confort d'été.

 

Pour la RT2012, ce minimum est fixé à 27°. Au delà de cette température, on considère que la maison est

en surchauffe. Bien souvent, les maisons RT2012 dépasse 27° en été, surtout quand elles sont vitrée au

Sud ou à l'Ouest. L'occupant installera alors une climatisation la deuxième ou troisième année d'occupation.

L'installation d'une climatisation en Auvergne, que se soit dans une maison individuelle ou un bâtiment

collectif, peut être considérer comme un grave échec de conception thermique et architectural.

 

Lorsqu’une maison est isolée par l’intérieur, l’air est chauffé et ne peut pas être absorbé par les masses.

Aucune énergie n’est stockée dans les parois. Ce principe peut convenir en hiver, même s’il implique un

chauffage permanent. En été par contre il rend la maison très propice aux effets de serre.

Avec une maison Bâti Concept écologique (BCE), ce même habitat sera isolée de façon répartie dans les murs.

Ces murs stockent les calories en excédents. On pourra rafraichir ces murs en été par une ventilation nocturne.

Les calories stockées dans les parois seront également rediffusées à l’extérieur en soirée.
Le chaud allant toujours vers le froid, les murs vont se rafraichir pour atteindre une température confortable.

La maison sera ainsi prête, en début de matinée, à recevoir de nouvelles calories pendant la journée.

 La sur-ventilation nocturne d’une conception traditionnelle avec une isolation intérieure va uniquement refroidir l’air.

Ce sera largement insuffisant pour garantir la fraicheur pendant 14 heures d'ensoleillement d'été. L'ai sera chaud

dès midi, ce qui entrainera le besoin de climatiser la maison.

 

 

ÉVOLUTION DE LA TEMPÉRATURE AU COURS D'UNE JOURNÉE :
              Dans une maison traditionnelle
              Et dans une maison Bâti Concept Écologique

Evolution de la température

 

 

Après l’orientation et le choix de la conception vient le choix des isolants idéaux au confort d’été.

 

Le choix des isolants

 

La capacité de déphasage des matériaux, vient également du choix des isolants, notamment

en toiture là où les  déperditions sont les plus importantes.

Par exemple si l’on compare la laine de verre et la ouate de cellulose :

 

Type d’isolant

(20cm d’épaisseur)

Durée de déphasage

LAINE DE VERRE

2h30

OUATE DE CELLULOSE

8h

 

 

 

 

 

 En été, la durée de déphasage correspond au temps mit par la chaleur pour traverser l’isolant et donc pénétrer à
l’intérieur de la maison.
Dans notre cas la ouate de cellulose permet de maintenir l’habitat frais plus longtemps et par conséquent d’éviter
les surchauffes.
Cela est également du à la faible densité de la laine de verre. On préférera des isolants denses pour isoler de la
chaleur en été.

De la même façon l’isolation d’une maison par l’extérieur, plutôt que par l’intérieur, permet de profiter un maximum
de l’inertie des murs.
L’inertie est la capacité d’un matériau à emmagasiner et restituer l’énergie, d’où l’avantage de matériaux denses en
termes d’isolation.

De fait, des ouvertures en toiture ne doivent pas être trop nombreuses. Elles sont une source de calories importante

en été et peuvent créer un réel inconfort.

 

Les protections solaires

 

Même s’il faut les limiter sur les façades trop exposées au soleil (à l’Ouest ou encore en toiture) il existe des
solutions pour se protéger des surchauffes liées aux ouvertures .

Chez Bâti Concept écologique nous utilisons trois systèmes principaux :

- des avancées de toitures sur le ouvertures côté Sud

- des stores extérieurs auto réglables (Brises soleils ou BSO)

- des pergolas

 

 

 

                                                                     exemple avancée de toiture 2exemple avancée de toiture 3

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Conclusion

Afin d’éviter les surchauffes estivales et de maintenir un bien être dans nos maisons, nous proposons un étude
spécifique pour chaque projet.
Cette approche permet d’orienter la maison et de choisir les matériaux les plus appropriés pour le confort d’été.

Contactez-nous pour une étude personnalisée dans le neuf ou l'ancien >>>

 

 

 

 

 

 

 

 

/// COMMUNIQUER AVEC NOUS

Nos coordonnées
Contact

 

 

 

 

 

/// ACTUALITÉS ET NOUVEAUTÉS

Presse & média
Le BLOG Bâti Concept écologique


 

 

/// INFOS DIVERS

Mentions légales
Plan du site
Partenaires 

Membre du Synamome

Ce site vous est proposé par la société © Bâti Concept écologique - Vic-le-Comte - 63 - AUVERGNE
© 2015 marques et modèles déposés - Reproduction interdite sans l'accord de Bâti Concept écologique .

Tél : 04 73 73 45 68 - Nos bureaux sont ouverts du lundi au vendredi, de 09h00 à 18h00 -


Construction de maison bois, écologique et bioclimatique en Auvergne, Puy-de-Dôme, Clermont-Ferrand